Poker Académie Poker Académie Poker Académie

Force relative vs Force absolue en Omaha

Force relative vs Force absolue en Omaha

On va « opposer » très souvent la jouabilité à la force absolue, une main de type rundown avec 4 cartes très compactes (8765 par ex) aura une jouabilité excellente sur une masse de flop en étant pourtant dominée préflop par une overpaire, et cette main inférieure en équité préflop sera beaucoup plus facile à manier au flop et sur les streets suivantes alors qu’une overpaire ne saura jamais réellement se situer face à de la résistance.

Jouabilité vs force absolue des mains d'Omaha

Une main ayant une grande force absolue va être composée de cartes hautes, avec des paires fortes et évidemment AA**. 

KKQQ - KKQJ - AKKQ etc...

Quand elles sont assorties, elles sont vraiment très fortes, mais à l’inverse elles ont un gros inconvénient qui est que leurs jouabilités (sauf à faire flush pour les assorties ou top Set) est relativement mauvaise. Savoir évaluer la force de sa main est primordiale dans un jeu où il n’est pas rare de se trouver en 3way au flop.

KKJT avec un Flush draw à coeur, ne sera pas forcément en bonne position sur un flop 467 avec un tirage couleur à trèfle possible. En effet, n’importe quelle main avec paire +?FD se trouverait avec plus de 55%.

Etude de cas

vs sur un flop

Notre très belle main de départ se trouve avec 43% contre une paire + Flush draw supérieur.

Il faut donc faire attention aussi bien en attaque qu’en défense et privilégier les mains avec une grande force absolue dans les gros pots préflop mais faire attention aux textures des flops sur lesquels nous serons souvent dominés.

Si on retire le FD de notre main en mettant du carreau, nous perdons encore dans les 6% en ne retirant pas des outs au tirage flush. 

On voit que l’on a tout intérêt à combiner les cartes fortes avec le fait d’être assorties car la force des tirages couleurs (max de préférence) est une arme très puissante du PLO.

Les mains à grandes jouabilités sont en premier lieu les rundowns, les mains  du type  sont très fortes parce que permettant de trouver énormément de possibilités au flop.

Simulation d'équités au flop

Contre une main premium composé de 4 cartes supérieures au T (les 10) et au minimum suitées une fois, ce rundown parfait aura 43% d’équité préflop, ce qui en fait une excellente candidate à s’engager dans le coup et ce quelque soit la position.

Même contre AA** de premier ordre, comme des As doublement assortis avec 2 cartes supérieures au T en accompagnement, notre rundown aura près de 38% d’équité et ce même si un de nos flush draw est dominé

Hand

Equity

9d8d7h6h

37.61%

AhThAcTc

62.39%

On peut voir sur le graphique ci-dessous que sur 50% des flops on aura 35 à 36% d’équité et que sur ¼ des flops on aura une situation de coin-flip. Mais surtout on saura si on a une main/tirage fort et s’il est judicieux de s’engager plus avant. On a un play « limpide » contrairement aux simples overpaires.

Les mains cumulant les 2 critères sont les gros rundowns, comme TJQKds qui sont sauf à jouer contre AA ou KK avec environ 40% «seulement» sur ce range mais sera au pire en coin flop préflop contre les mains composées d’un A et de cartes compactes et doublement assorties.

Contre le Top 10% ce gros rundown aura environ 44% et sera donc une main avec laquelle on peut jouer très fort.

Les autres candidates aux postulats de nutiness et de jouabilité sont les gros As doublement assortis et avec des cartes connectées en acolytes comme A987ds qui sauf à jouer contre AA seront des mains très fortes.

sera en coin-flip vs KKQJ avec 48% contre 52 et conservera 40% contre une main comprenant AA en face.

Il faudra toutefois selon l’action préflop ne pas trop s’accrocher à un flop contenant un As et même à avoir fait DP + un backdoor, il ne faudra pas se montrer trop véhément sur un flop comme

Sur ce flop et avec une grosse action préflop, on aura relativement souvent une meilleure double paire ou une top paire avec des possibilités d’améliorations DP/quinte et évidement des Set pour Top ou Middle Set possible.

Contre un range (panel de mains) composé comme suit : 

AA, KK, AKQJ, AQJT, KQJT, KJT9, JJTT

Notre main ayant double paire ici aura dans les 20% - évidement ici, on intègre un top range chez notre adversaire mais on aura tout de même rarement de l’action contre une main que l’on domine vraiment.

On sera vraiment de très peu devant avec 52% vs une main comme AQJT qui tire les quintes sur QJT, qui fera meilleure DP? sur un K, etc...

On tire moins de 17% contre n’importe quel AK**

Tout est affaire d’opposition et de range «présumé» au regard des actions préflop et de l’historique/notes/reads que nous avons sur l’adversaire.

 PA  0 3730