Les tournois Freeroll ( niveau débutant)

Un freeroll est un tournoi avec un droit d’entrée gratuit mais qui peut vous rapporter un peu d’argent. Caractéristiques d’un freeroll: Presque tous les sites en proposent. Le niveau de jeu très faible. Les joueurs n’ont en effet pas misé un centime et jouent donc pour s’amuser ou se défouler. Les blinds augmentent la plupart du temps très rapidement. Les tapis volent. Ne soyez pas surpris de voir des joueurs miser tout leur tapis en début de tournoi. Certains jouent au loto et d’autres essaient d’empocher le plus de jetons possibles afin de partir avec un avantage sur leurs adversaires. L’objectif principal des joueurs est de se retrouver « in the money » (dans l'argent). Beaucoup d’éliminations en début de tournoi. Des différences de tapis énormes. Ce genre de tournoi peut durer plusieurs heures !

Revenir sur le guide du poker

Une fois ces observations faites, les adaptations viennent d’elles même.

Remarque : Ici je parlerai des freerolls que l’on voit le plus souvent, c'est-à-dire avec 1000 à 2000 joueurs.

I- Définir son objectif 

Votre objectif peut se définir sous 4 formes :

-Vous souhaitez vous défouler et mettre tapis à chaque distribution de cartes ( si vous souhaitez jouer comme çà, je n’ai malheureusement rien à vous apprendre)

-Vous voulez vous entrainer ou vous amuser

-Vous visez la première place

-Vous visez les places payées 

Personnellement lorsque je joue un freeroll mon but est ni plus ni moins de le gagner. Les prix sont minimes et souvent ce sont les premières places qui sont payées correctement. Je ne trouve pas très intéressant de gagner quelques centimes. 

II- Le début de partie 

Votre objectif en début d’un tournoi freeroll est d’au moins doubler votre tapis grâce aux joueurs qui ne portent pas vraiment d’intérêt à la partie ou qui sont de niveau faible.

Ce type d’adversaire ne connaît pas la relance standard de 3 à 4 fois la Blind. Jouez avec cela pour relancer très cher vos grosses mains (n’ayez pas peur d’envoyer une relance de 5, 10 voire 15 BB, vous serez tout le temps suivi en début de freeroll).

Ne jouez jamais les mains à tirage en début de freeroll puisque vos adversaires déchainés risquent de ne pas vous laisser voir le flop ou de miser trop cher au flop, ne vous offrant pas un bon prix pour votre tirage.

Jouez très serré et attendez les mains du Top 4 voir 5 pourcent c'est-à-dire : AA, KK, QQ, JJ, 1010, 99 AK, AQ parfois AJ et envoyez votre tapis ou une grosse relance.

Lorsque vous êtes en position Cut Off ou bouton, ajoutez à cet éventail A10, KQ, KJ, QJ ainsi que les paires moyenne (88, 77, 66, 55) que je vous conseille de relancer normalement.

Enfin ne bluffez jamais et ne réalisez presque jamais de continuation bet en début de partie. Jouez de façon très directe : checkez si le flop n’est pas bon ; misez le pot voire votre tapis si vous le flop vous est très profitable. 

Si vous avez un peu de réussite, vous réussirez en 10 à 20 coup à doubler, tripler voire quadrupler votre tapis. Une fois votre première mission accomplie et la moitié des joueurs éliminée en l’espace d’une quinzaine de minutes, vos adversaires commencent à jouer de façon de façon plus normale. 

III- Le milieu de partie 

Si vous n’avez pas eu trop de malchance, votre tapis a considérablement augmenté. Vous êtes dans une bonne position et pouvez élargir votre range de mains

Jouez de façon presque normale mais en évitant tout de même de rentrer dans des coups en mauvaise position avec des mains qui ne supportent pas de relance. Usez dès que vous le pouvez ( position + mise petite par rapport au tapis de votre adversaire) des mains à tirage (petite paire, connecteur suités) et ainsi constituer des jeux redoutables. En effet les joueurs restent d’un niveau très faible et la plupart n’hésiteront pas à risquer toute leur partie avec une paire. Utilisez plus souvent le continuation bet mais ne tentez en aucun cas de gros bluffs. Si vous en réalisez un dans une situation particulière montrez le pour que les adversaires ne vous croient pas la prochaine fois ! Essayez de repérer les joueurs faibles qui ont réussis à se maintenir en vie et essayer autant que vous le pourrez de jouer des mains avec eux. 

IV- Au moment de la bulle 

Lorsque le moment de la bulle ( LIEN LEXIQUE) arrive, la plupart des joueurs ont peur de jouer puisque leur objectif principal est d’arriver « in the money » ils participeront à très peu de coup pour s’assurer de gagner un petit peu.

C’est ici qu’intervient votre objectif. Souhaitez vous entrer dans les places payés ou visez vous la gagne?

Si vous avez un gros tapis, quelque soit votre objectif vous devez relancer plus souvent et ainsi voler les blinds (LIEN LEXIQUE). Je vous conseille lorsque vous êtes au bouton ou au Cutt Off et que personne n’a relancé avant vous de relancer quelque soit votre main. Les adversaires ne vous montreront que peu de résistance et vous pourrez ainsi accroitre votre avance sur les autres participants.

Si vous visez les places payées et que vous avez un tapis moyen (vous êtes dans la moyenne des tapis ou légèrement en dessous), ne jouez aucun coup si ce n’est AA, KK, QQ et AK si vous le souhaitez.

Si vous avez un tapis moyen et que vous visez la première place, c’est le moment de voler les blinds !

Si vous avez un petit tapis (vous êtes dans les dernières positions) et que votre objectif est la gagne, si personne n’a relancé avant vous envoyez tapis avec :

Les petites paires, les connecteurs assortis et des mains allant jusqu'à Q8, K9.

Vous devez absolument retrouver un tapis confortable pour avoir le temps de profiter de cette situation de bulle!

Si vous avez un petit tapis et que vous visez les places payées. Vous pouvez vous permettre de laisser passer les blinds. Si votre tapis correspond à 2 voire 3 blind, arrêtez d’attendre et tenter de doubler votre stack avec une main correcte. 

V- La fin du freeroll 

A chaque augmentation des prix, les joueurs vont resserrer leur jeu vous permettant d’être plus agressif et de bluffer davantage de coups. Volez les blinds en position tardive et relancez seulement vos excellentes mains en premier de parole ou en position intermédiaire.

Dernier conseil : Ne vous démoralisez pas si vous perdez un gros coup à ce moment là : that’s poker. Ne tilter pas si près du but ! Essayez de garder votre sang froid : ce serait dommage de gâcher un tournoi après 2 voire 3 heures de jeu. 

Bonne Chance ! 

A retenir :

- Un freeroll est un tournoi gratuit. Le niveau y est faible

- Il constitue toutefois un bon entrainement pour les débutants

- Soyez patient

- Profitez des situations de bulle

 PA  0 11199