Zenway : Le coach mental de poker qui monte


#21

M'en rappelle pas mais c'est bien possible étant doné que j'aime les débats :wink:

On a l'impression en te lisant que psychologue, psychiatre ou psychothérapeuthe ne sont pas des métiers tous juste des charlatants. Et que des personnes ayant vécu les même expériences suffisent à guérir.

En fait faudrait créer un groupe de travail:

[color=#ff0000][size=6][center]Les speewtards anonymes[/center][/size][/color]

On se réunirait pour raconter nos expérience "moi Laloose abstinent du Speew depuis 1 semaine"


#22

C'est pas pour faire jolie qu'on donne la parole à d'anciens alcooliques et d'anciens drogués devant d'actuels alcooliques ou drogués, ça a du sens :slight_smile:

Il faut faire attention aujourd'hui il me semble à la "spécialisation" de chaque individu dans un domaine particulier.
Ici un coach de mental qui offre ses services pour améliorer son mental au poker mais qui n'aurait pas un grand niveau de technique de poker.

Un sociologue qui écrirait "la vie en banlieue" et qui habite neuilly est déjà à un mon sens un usurpateur, malgré le fait que son bouquin ai surement une part de vérité.
Il n'est pas en adéquation totale avec son sujet.

Et je dis que dans le poker il est très facile de se prétendre coach d'un peu tout et n'importe quoi vu qu'on peut se cacher derrière la variance.

Ensuite pour revenir à Zenway, je pense que son travail de coach sera de toute façon bénéfique pour les coachés et la communauté.
Mais j'aimerais quelque chose pas seulement de positif, mais de très très positif, qui se rapproche de l'excellence , de la perfection :slight_smile:


#23

[color=#0000ff]Déplacé. Pourtant, elle est bien visible la section "Présentation et interviews des coachs et des membres".

Mais quel fish ce Ronnie ![/color] :whistle:

:kiss: :kiss: :kiss:


#24

Merci pour tous vos messages, quelques un d'ailleurs mérite un petit approfondissement,

je n'ai pas le titre de psychothérapeute qui effectivement depuis peu est protégé, mais de psycho-somatothérapeute pratiquant la psychothérapie, ce qui ouvre d’ailleurs un large débat dans la profession qui n'a évidemment pas sa place dans ce thread. Celui ci ne peut être obtenu que par des psychologues master 2, des psychiatres ou des psychothérapeutes installé depuis de nombreuses années. Ma fédération est la Fed-eur-3 psy, mais comme tu le précises, ici il s'agit de coaching, en toute honnêteté je ne cherche pas à faire la moindre promo, je cherche simplement à développer dans un domaine qui me passionne. Si je ne suis pas compétent dans le domaine, ça se verra de toute façon très rapidement avec les premiers retours.

Pour information, les cours par correspondance dont je parle sont les mêmes cours que ceux de la faculté puisqu'il s'agissait de cours pour passer une licence de psychologie. Oui, il est possible d'aller jusqu'au master 2 de psychologie par correspondance impliquant quelques stages clinique tout de même.

Pour répondre à ton interrogation au sujet de mon niveau au poker, je battais la NL100 sur le .com, j'ai beaucoup ralentis avec le .fr du fait du peu de disponibilités pour jouer dû à mes formations. Aujourd'hui je peux juste affirmer que je bats la NL50, ayant eu de très bons résultats sur cette limite l'année dernière.

Maintenant, je ne vais pas rentrer dans un débat pour savoir si il est indispensable ou non pour un coach mental de poker d'être également un très bon joueur. Je pense personnellement qu'il faut tout de même une certaine expérience du jeu et des émotions traversées dans celui ci(par soi même ou ses amis spewtard :wink: ), pour être efficace dans un coaching de ce type.


#25

Coach mental= gros arnaqueur, quel qu'il soit, aussi sympa qu'il paraisse.

Réveil les gars, en NL2 c'est pas le mental qui est important c'est de trouver comment gagner..........


#26

yup,

merci pour le clin d'oeil :wink:

Allez j'te lance un challenge, rendre Most83 moins retard qu'il ne l'est, le faire s'élever un peu quoi ! Mouhahah j'plaisante... cause perdue :smiley:

Bonne chance pour la suite :slight_smile:


#27

C'est pas un challenge ça disons un defi (possible?) :laugh:


#28

N'est ce pas la même chose (une vraie question pour le coup) ?


#29

et ba non c'est des synonymes quel épreuve :laugh:


#30

Je vais certes m'attirer les foudres de pas mal de membre du forum mais je rejoins quand même MOST83 sur le fait qu'en NL2 le "mental" n'est pas la priorité


#31

Merci :wink: , quand à Most83 je le laisse libre d'avoir ses propres pensées à ce sujet. Et pour qu'un coaching fonctionne, tu n'es pas sans savoir qu'il faut que le joueur croie tout de même un petit peu en nous, alors pour ce challenge ça me semble effectivement cause perdue :wink:.

"Il est possible que chacun ait raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort" Gandhi


#32

Ce n'est effectivement sans doute pas la priorité, mais je ne coach pas que des joueurs de NL2 non plus :wink: . Mais un joueur peut toutefois rester coincé dans cette limite très longtemps et du coup ne jamais évoluer en CG à cause d'un "leak mental"


#33

Gagné en nl2 ce n'est pas un soucis... Le probleme est plus comment ne pas reperdre et ne pas tilté :slight_smile:


#34

Oui bien-sûr c'était pour la boutade et parce que mon post arrivait juste après le sien :wink:


#35

En ce qui me concerne, je pense au contraire que le mental est tout autant la priorité en NL 2 que la technique.
Un petit aperçu :
- Ne pas savoir gérer sa bankroll
- Tilter parce que un adversaire a payé 2streets et touché son 2 outers river
- Apprendre qu'ils sont en train de jouer des caves et non de l'argent
- Ne pas supporter la variance à moyen terme "Arrrghhhh j'ai perdu 5 caves !!!" "regardez ma courbe, +10 caves en 1K hands, I'm the king of the world !!!!...Sacrebleu, j'ai tout reperdu, j'arrête le poker, etc." :wink:
- Vouloir se refaire / ne pas savoir arrêter une session
- Payer "pour voir"
etc.

Par contre, mon opinion est qu'un joueur progresse naturellement sur ce côté mental au fur et à mesure qu'il apprend le poker. Le coach mental en nano peut être un plus, un déclencheur pour un joueur ayant un leak récurrent qui l'empêche de monter de limite. C'est donc plus l'exception que la règle, de plus pour certains types de leaks, je pense que le modèle économique, même à 25 €/h est intenable mais c'est un autre sujet...

Sinon pour le coaching mental, j'avoue que je vais être un peu radical, mais toute personne ayant le titre de psychologue/psychothérapeute/psychiatre et d'autres (mais il faudrait que je fasse formation par formation) devrait avoir les compétences pour le pratiquer...Après il est évident qu'il faut avoir la connaissance du domaine dans lequel on va coacher.