Le cash game en microlimite est encore battable - La preuve par 7

Oui il ne faut pas oublier que nous jouons à un jeu à la base, c’est un luxe qu’il puisse rapporter parfois de l’argent contrairement à l’immense majorité des loisirs qui ne font simplement qu’en coûter. Ca me rappelle l’histoire de Bill Gates qui s’assoit à une table de NL 100, il n’était pas là pour gagner de l’argent qui n’a aucune valeur pour lui, il voulait juste s’amuser. Et personnellement, j’ai coaché quelques joueurs qui ont été très sérieux dans leur démarche pour gagner 200 € alors que même s’ils jouaient la NL 200 les gains seraient tout juste un extra à leur salaire. Le plaisir n’était pas dans l’argent mais dans le challenge et le côté créatif du jeu.

Perso les jours où rien ne semble s’emboîter aux tables, je me rappelle que lorsque je m’assois à une table je vais avoir l’occasion de résoudre plein d’énigmes.
Quand je faisais quelques MTT j’aimais beaucoup le côté histoire qui se développe au fur et à mesure qu’on avançait (même si devant l’amplitude et la médiocrité de certains fields c’était pas toujours évident !)

sergio, encore un joueurs “réguliers” frustré du jeu qui viens transmettre sa frustration. Comme par hasard le titre du thread est “Le cash game en microlimite est encore battable”…sa pose des question concernant son intervention…et sa comparaison avec le winrate d’un mendiant roumain en dit long sur ces performances réelles.

[quote=“Mathoune, post:735415”]C’est à se demander ce que tu viens faire sur PA, surtout sur des sujets rapports aux micros, parce que du haut de ta superbe, tu ne viens visiblement pas pour nous enseigner quelque chose, nous partager ton expérience et tu n’as certainement rien à apprendre car tes propos démontrent ton génie.

Pardonne nous de venir ici pour chercher à apprendre, de démarrer de la base, à la hauteur ou notre
bankeroll nous permet de ne pas nous broke, non pas pour gagner notre vie mais pour gravir les échelons qui n’ont rien à voir avec ceux de l’époque de tes débuts

Pourquoi ne vas tu pas titiller les REG de high stake qui répondront certainement à tes rodomontades par des défis te permettant peut être de les destacker :whistle:

Affronte des gens de ton “niveau” plutot que de venir railler les débutants[/quote]

TOUT SIMPLEMENT E X C E L L E N T

Merci Mathoune.

oulala ça sent le hu 4 rolls tout ça :smiley:
Je rigole bien sur :smiley:

[quote=“sergio, post:738746”]

Désolé d’avoir pourri le thread et pour finir avec les microlimites c’est une évidence qu’elles sont encore battable par contre la question que je me pose c’est à quoi ça peut encore servir de les battre ?[/quote]

C’est le but du jeux de monté les limites , à moins que quelque chose m’échappe ?

Duxili a terminé 2ème égalité du concours du meilleur article du mois de mai. Il nous parle des tables de cash game en micro limites, et nous présente 7 arguments implacables qui prouvent qu’elles sont toujours battables, malgré les plus sceptiques.

Lire la suite de l’article : Le cash game en microlimite est encore battable - La preuve par 7

Duxi, arrête s’il te plait, il y a trop de trucs intelligents pour pouvoir répondre correctement :laugh:

Que ce soit les regs de micro gagnants restent mauvais, c’est une évidence.
Il n’y a qu’à voir ceux qui restent en NL2/5/10 depuis des lustres…
Les regs de NL2 sont à chier, même moi je m’en rends compte et je joue mieux qu’eux!
En NL5 ils jouent différemment mais sont tout aussi mauvais (Moi aussi je le suis mais je me rends compte que je commence à moins mal jouer qu’eux quand je suis dans une période de confiance et que je ne retombe pas dans mes travers)

. Il parait donc légitime de penser que mon winrate moyen sur 46 kh a un biais assez négatif par rapport à mon niveau actuel.

Bah oui, idem, c’est une évidence.

Rien ne prouve que le niveau en micro augmente.

Oui, mais en revanche tout prouve que leur niveau régresse.
A force de jouer comme des robots, de ne pas sortir de sa zone de confort, de ne pas trop réfléchir, de ne pas adapter son jeu face aux différents joueurs, on finit par avoir un jeu qui se dérègle complètement.

Gaelle baumnann s’est lancée un défi sur winamax et à ce que je vois elle reconnait que le niveau a fortement augmenté et elle a joué de nombreuses heures et sa BR actuelle est inférieure à sa BR de départ.

C’est inquietant quand meme? Vous trouvez pas.

Je vous donne le lien:https://www.winamax.fr/team-winamax_les-defis-des-pros_the-amazing-wonder-baumann

dire que c’est facile, ça revient à dire que tt ceux qui y galère st des abrutis… :stuck_out_tongue:

faut un minimum de taff, de connaissances,de patience, de chance, de sérieux…et là oui effectivement c’est pas bien compliqué d’avoir un bon winrate sur 50Kh.

perso sous 6bb/100 pr 100kh en nl10 je parlerai pas d’un joueur qui crush la limite mais d’un joueur gagnant.au dessus de 10bb/100 c’est un top reg de la limite.

mais tu as bien illustré les choses :wink:

[quote=“dexterreur, post:969656”]dire que c’est facile, ça revient à dire que tt ceux qui y galère st des abrutis… :stuck_out_tongue:

faut un minimum de taff, de connaissances,de patience, de chance, de sérieux…et là oui effectivement c’est pas bien compliqué d’avoir un bon winrate sur 50Kh.

perso sous 6bb/100 pr 100kh en nl10 je parlerai pas d’un joueur qui crush la limite mais d’un joueur gagnant.au dessus de 10bb/100 c’est un top reg de la limite.

mais tu as bien illustré les choses ;)[/quote]

merci dexter, j’ai compris mon objectif grace à toi (10 bb/100 s****)

gg man, un exemple de plus :wink:

[quote=“Elrix, post:969651”]Oui, mais en revanche tout prouve que leur niveau régresse.
A force de jouer comme des robots, de ne pas sortir de sa zone de confort, de ne pas trop réfléchir, de ne pas adapter son jeu face aux différents joueurs, on finit par avoir un jeu qui se dérègle complètement.[/quote]
Tout a fait d’accord: c’est clair que je joue bcp moins bien et moins concentre en NL4 maintenant…

[quote=“theone44, post:969651”]Gaelle baumnann s’est lancée un défi sur winamax et à ce que je vois elle reconnait que le niveau a fortement augmenté et elle a joué de nombreuses heures et sa BR actuelle est inférieure à sa BR de départ.

C’est inquietant quand meme? Vous trouvez pas.[/quote]
Merci pour le lien.

Un argument fort pour dire que le niveau monte :wink:

Apres je me fais pas trop de soucis pour Gaelle :laugh:

Y a 2 facteurs a maitriser : 1. bcp de reg des limites superieurs descende pour jouer contre elle, du coup sur ses tbles le niveau n’est pas representatif de la limite.
Et puis le jeu en NL5 et le jeu en tournoi MTT vs les top pros, c’est ps le meme, donc faut aussi un (petit) temps d’adaptation.

Ceci dit meme dans ces conditions, laisse lui un peu de temps et elle va te crush les micros ben comme il faut B)

[quote=“dexterreur, post:969651”]dire que c’est facile, ça revient à dire que tt ceux qui y galère st des abrutis…

faut un minimum de taff, de connaissances,de patience, de chance, de sérieux…et là oui effectivement c’est pas bien compliqué d’avoir un bon winrate sur 50Kh.

perso sous 6bb/100 pr 100kh en nl10 je parlerai pas d’un joueur qui crush la limite mais d’un joueur gagnant.au dessus de 10bb/100 c’est un top reg de la limite.[/quote]
Ouaip, mon titre est un brin provocateur :blink: Ta formulation est bien meilleure pour exprimer mon idee :stuck_out_tongue:

Pour les bench, le sujet est interessant, j’avais ecrit ca au debut mais t’es plus exigeant que moi :wink:

En NL2 un reg moyen gagne dans les 5 bb/100, un bon reg tourne autour des 8 bb et un excellent joueur peut dépasser les 15 bb.

En NL4/5 un reg moyen gagne dans les 5 bb/100, un bon reg tourne autour de 7 bb/100 et un excellent joueur peut dépasser les 10 bb.

En NL10 un reg moyen gagne dans les 2 bb/100, un bon reg tourne autour de 5 bb/100, un excellent joueur peut dépasser les 7 bb.

merci pour ton exposé.

je pense que ton titre est provocateur mais tu l’as choisi sciemment sans doute.

Rien n’est facile imo et surtout pas de battre les micros aujourd’hui…

impossible ? non car rien n’est impossible…je dirais plutôt TRES DIFFICILE car chronophage en terme d’apprentissage (lecture de bouquins, forums etc…) et mentalement difficile.

le jeu très thigt où il faut just bet for value ça rendra pas gagnant en micros car le table select ne permet plus de se retrouver à des tables fullfishs vu le traffic…

[quote=“duxili, post:969658”]

En NL10 un reg moyen gagne dans les 2 bb/100, un bon reg tourne autour de 5 bb/100, un excellent joueur peut dépasser les 7 bb et un top player les 10bb.[/quote]

+1

Désolé pour ce déterrage, mais j’étais passé à coté de cet article et je tiens à remercier l’auteur pour la qualité !

Toutefois, et juste pour faire mon chieur, parce que bon, faire des compliments comme ça, c’est pas mon truc :wink: La joueuse dont tu as mis le graph (700Kh en NL2) ne joue pas sur Winamax mais sur le réseau Ipoker.

Et c’est à cause de cette erreur que je me vois contraint de te noter seulement 19/20, tu ne mérites pas ce dernier point !! :evil:

Pour la nana de NL 2 vous parlez bien de Mel N ?

Pour les rendements faut aussi considérer le niveau des rooms. :wink:

Tiens ce graphe me dit quelque chose, sans doute une caps de la video que j’ai faite avec Peanuts :slight_smile:
Petite rectification par contre, je n’ai pas joué tout ça sur Wina… y’a un peu toutes les rooms mais la grosse majorité a été jouée sur iPoker en NL2 DEEP (caves à 5€), je ne sais pas si ça change quelque chose mais peut-être que le fait de jouer deep change un peu la façon de jouer B)

Melo

Pour continuer dans la provocation, je dirais que je ne comprends même pas qu’on puisse se poser la question.

De ma petite expérience du coaching, il n’y que le mental, au sens large, qui peut empêcher un joueur de crush les micros. Bon ça et le fait de m’avoir comme coach mais passons…Les compétences techniques à acquérir pour jouer ces limites ne sont pas si énormes et un joueur sérieux pourra sûrement avoir le niveau technique de battre la NL 10 en moins de 6 mois s’il bosse régulièrement. Seulement on observe plusieurs phénomènes :

  • Cette quantité de travail a beau ne pas être énorme, elle existe et de très nombreux joueurs ne sont pas prêts à faire l’effort nécessaire pour devenir gagnant au poker. Pas besoin de faire 10h par jour, mais un travail régulier est demandé. Le poker est un marathon, pas un sprint. Bien souvent, le joueur se trouvera happé par la machine poker, à jouer plus que de raison plutôt que de travailler son jeu. Le pire étant évidemment de ne faire que jouer en bad run et de s’isoler alors que ce devrait être tout l’inverse.

  • Les joueurs n’imaginent pas le handicap énorme que représente le fait d’avoir un travail, ou pire, d’avoir une dulcinée (ou un dulcineau). Un winrate au poker peut être excellent mais il est très fragile, il demande une discipline de tous les instants, discipline qui est ma foi bien difficile à trouver lorsqu’on lance ses tables à 21h après une journée de travail. Pour la faire courte, jouer à ces heures à la fâcheuse tendance à destroy le cerveau (sécrétion de dopamine, retard de la sécrétion de mélatonine qui est l’hormone du sommeil) et ce cerveau destroy va avoir une fâcheuse tendance à influencer négativement le jeu. Des joueurs arrivent à faire avec mais ils restent une minorité. Donc mon conseil, mettez-vous au RSA et soyez célibataires, faut savoir ce que vous voulez…(1h20, c’est bon, ma dulcinée dort je peux écrire des conneries…).
    Sinon comme alternative, avec une bonne organisation, en écoutant un peu son organisme, je pense que ce handicap est surmontable mais il faut faire l’effort. Par exemple, si vous êtes fatigués, regardez une vidéo, faites un flopzilla, postez une main sur le fofo…si vous avez la flemme, il est peu probable que vous soyez en condition de jouer…mais c’est pourtant ce que 99 % des joueurs qui ont du mal à battre les micros feront…

  • Les joueurs veulent jouer au poker comme un divertissement. Le divertissement, dans sa définition, est ce qui nous éloigne de “l’essentiel”, il est là pour nous permettre de prendre une pause, de mettre en suspens certaines tensions. Son plaisir est immédiat. Tout le contraire du poker, pour celui qui a des objectifs dans ce jeu, le plaisir au poker se fait dans la construction, c’est un jeu qui demande de la concentration et donc de la tension. Et répondre à la tension de la journée par une autre tension est souvent une mauvaise idée…

  • Les distorsions cognitives (la mauvaise foi si vous préférez…). Le joueur ne crush pas parce qu’il run bad, il veut qu’on lui fasse vivre l’enfer mais en réalité il faudra une injonction de justice pour lui faire regarder une vidéo, le rake est imbattable, il pense que lorsqu’il a la main gagnante il doit gagner, etc. On peut tout mettre dans cette catégorie, mais il y a un mécanisme commun la plupart du temps : la projection. Ce n’est pas moi mais les autres, le monde du poker qui ne va pas.

Si j’avais un conseil à donner, soyez juste cohérents avec vos objectifs, si vous voulez battre une limite, cela demande des conditions qui ne sont pas négociables donc soit il faut revoir vos ambitions à la baisse, soit vous arranger pour répondre à ces conditions.

Sur ce, je vais soigner mon addiction au Fast poker et travailler à la dépravation de mon être dans les méandres de la nuit parisienne…

Perso je poursuis mon objectif cg en partant du bas. Je suis maintenant en NL4, la NL10 se rapproche et les micros me semblent vraiment accessibles.
Vivement l’attaque des limites moyennes comme la NL25 ou 50. (va y avoir du TAF ^^ )
Ce n’est pas même pas la peine de se poser la question imo.

Très sympa l’article en tout cas !