Cherche binôme de travail NL2 (et plus plus tard)


#1

Bonjour à tous,

Comme le titre l’indique si bien, je cherche une personne qui joue en NL2 actuellement avec qui on pourrait progresser et monter les limites au fur et a mesure.

J’ai déjà fait, par le passé, des groupes de travail. Mais c’est un truc qui ne me correspond pas. Trop de Glow de discussion d’un coup. Avec un boulot a côté, je n’ai pas du tout pu suivre. C’est la raison pour laquelle je préfère bosser avec une seule personne.

L’idée c’est de commencer l’année 2019 en binôme et qu’on avance ensuite.

Si ça vous intéresse, ne pas hésiter à me contacter.

Ça marche aussi si vous débutez en nl5. Tant que c’est de la microlimite a ce stade, ça me va. :wink:

A bientôt.


#2

Salut j’évolue en playmoney en 500/1000 (1000/2000 quand les tables sont bonnes).
On peut bosser ensemble?


#3

Merci pour ta réponse. Je te contacte plus tard pour la suite à donner.

Je re up le sujet, si ça intéresse d’autres personnes. Je “sélectionnerai” mon binôme en fin de semaine prochaine.


#4

Je re-up le post. Parce que je n’ai trouvé personne je n’ai pas de binôme aujourd’hui. :confused:


#5

Salut,
Je joue en NL2 depuis une dizaine de mois mais j’ai décidé de vraiment travailler mon jeu depuis peu.
J’ai expérimenté aussi les groupes de travail mais ça devient vite débordant…
Du coup, ce serait cool de progresser ensemble et de gravir les limites :wink:


#6

Je suis en NL2 également, je pourrais être intéressé selon la manière dont vous concevez ce groupe de travail… Serait-ce un discord ? Ou autre chose ?


#7

Salut, je suis aussi intéréssé je travaille moi aussi, mais je joue minimum une heure par jour après la boulot et un peu plus le week-end je fais environ 20K hands mois en NL2 !

Merci d’avance


#8

On pourrait monter un groupe à 3-4 on dirait… A moins que certains ne veulent qu’un binôme.


#9

ouais ca peut etre cool


#10

Salut, je suis joueurs de NL2 et de DON
Je suis intéressé’ je recherche la même chose depuis plusieurs mois !
Contact moi si intéressé’