[CG Micros Limites] Le jeu TAG à l'aube de 2020

Salut à tous,

Ce document était destiné à la base à un ami que je «forme» au poker et j’ai pensé qu’il pourrait être utile à certains membres alors du coup je l’ai un peu modifié pour le poster ici.

Il peut intéresser les joueurs de cash game NLH SH en micros NL2/5 (voir NL10), je décide de le partager afin de proposer quelques concepts, méthodes et adaptations mais surtout de présenter des ranges (qu’on pourrait qualifier de ranges linéaires mixées) d’open, d’iso raise, de call et de 3Bet d’un jeu TAG qui a l’aube de 2020 reste parmi un des styles de jeu toujours bien gagnant en micros limites.

Cet article est tiré de ma propre expérience et des multiples ressources gratuites que j’ai pu trouver sur Poker Académie et sur le web en général.

Il n’a évidemment aucunement la prétention de faire de vous un top reg de vos limites et encore moins de faire plus ou mieux que ce qui a déjà été fait (notamment par d’autres membres PA plus pédagogues et plus compétents que moi sur la stratégie et pour rédiger ce style de documents ⇒ ils se reconnaîtront :wink: ).

Cependant il devrait, je pense, pouvoir vous faire progresser un minimum si vous êtes en cours d’apprentissage (voir breakeven ou même en difficulté dans les micros) et éventuellement j’espère vous guider vers des pistes de réflexions nouvelles ou bien vous les remémorer.

Les tableaux de ranges qui vous sont proposés devraient surement vous permettre d’avoir un jeu gagnant en micros limites encore plus si vous savez repérer puis exploiter les leaks des joueurs que vous croiserez aux tables.

Bien évidemment ces ranges ne sont pas à prendre pour argent comptant et je vous conseille vivement de les modifier selon votre style de jeu et de les adapter selon les profils à vos tables.

L’objectif des ranges que je vais vous proposer est d’avoir dans un premier temps un jeu plutôt TAG (à peu près 23/21/7,5 de VPIP/PFR /3Bet).

Ce qui suit est à retenir et essayer de toujours appliquer:

  • la force de vos cartes et votre position à la table ne sont qu’une partie de l’équation décisionnelle. L’action devant vous (et potentiellement derrière vous) ainsi que les types de joueurs qui effectuent ces actions sont une partie importante du processus de prise de décision qui détermine si vous décidez ou non de jouer une main particulière et de quelle façon vous déciderez de la jouer.

RANGES D’OPEN (RFI):

Vous remarquerez que ces ranges d’open de base sont plutôt conservatrices notamment en early position (UTG & MP).

Si vous vous sentez apte à élargir votre jeu (si par exemple vous constatez que vous avez un edge sur vos adversairesà la table), n’hésitez pas à ouvrir de préférence en position, des ranges plus larges, particulièrement en late position contre par exemple, des joueurs faibles qui vont souvent call preflop une range trop large et check fold au flop sur votre Cbet et/ou contre des joueurs serrés qui vont trop fold preflop vs vos steals.

Notez que les ranges d’open de bases nous serviront également de ranges d’iso raise vs un limper étant donné la solidité de celles-ci (par exemple, si vilain limp au CO l’isoler avec notre range d’open de base au CO sera bon). Exception faite en SB où OOP nos plus faibles combos d’open de base (nommés bas de range dans le tableau RFI SB) et ceux de notre range loose par la force des choses, seront souvent foldés preflop ou éventuellement complétés selon le profil, la position du limper et le profil de BB.

A titre indicatif voici exprimées en% les «fourchettes» des ranges d’open (trouvées sur un site reconnu US) pour les joueurs intermédiaires en cash game 6max:

  • UTG: 13-18%
  • MP: 14-20%
  • CO: 23-30%
  • BTN: 60-75% (contre les mauvais joueurs), 40-55% (contre les bons joueurs)
  • SB: 50-75% (contre les mauvais joueurs), 35-45% (contre les bons joueurs).

Quelques adaptations au sujet des ranges d’open:

Élargir nos ranges quand:

  • récréatif(s) dans les blinds pour le(s) jouer en position.
  • joueur passif après nous qui va peu nous 3bet et jouer fit or fold.
  • joueur qui va beaucoup fold sa SB/BB ou qui call trop PF et fold beaucoup vs Cbet.
  • joueur très serré/nit à parler derrière qui va souvent fold vs un open, (exp: hero au cutoff si nit au bouton ouvrir avec notre range élargie du bouton).

Resserrer nos ranges quand:

  • joueur agressif à notre gauche qui va 3bet beaucoup et/ou degen qui va nous mettre la pression.
  • bon(s) régulier(s) dans les blinds qui risque de trop 3bet voir de squeeze.
  • si nous avons un shortstack derrière nous, ne pas open de SC mais plutôt des grosses broadways
    et/ou des mains avec lesquelles on est prêt à stack off preflop.

RANGES DE CALL PREFLOP:

Ces ranges de call sont essentiellement mises en place afin de maximiser l’EV de nos mains qui seront parfois plus profitables à call qu’a 3Bet (selon les profils des joueurs présents à la table).

Pour cela nous utiliserons les théories de gap concept (1) et de board coverage (2) , en callant avec une range supposée dominer celle de l’open raiser (voir également celle de l’over caller) composée de mains assez fortes percutant bien les flops et ayant une bonne jouabilité comme les bonnes broadways (type QJs,KJs, KQ) en y ajoutant également des petites pockets paires (encore plus en 3 way pot et/ou vs une range forte) et des connecteurs/gappers assortis afin d’obtenir des cotes implicites sur tous types de boards.

RANGES DE 3Bet:

En micros limites notre range de 3Bet sera fortement orientée value.

Vous remarquerez que lorsque nos adversaires open en late position , nous pouvons 3Bet une range plus large pour value, en particulier contre BTN et SB (je ne parlerai pas de squeeze ni de 4/5Bet dans ce post et vous laisserai définir/garder vos ranges).

Nous pourrons également utiliser une range de 3Bet light contre des profils qui 3 bet 6,5% min. (sur au moins 200 occurrences) composée de mains choisies parmi notre haut de ranges de fold types bloqueurs comme les petits Axs, des Kx et Qx, les petites pockets de 22 à 55 et des connecteurs/gappers assortis (toujours dans le concept du board coverage).

Personnellement, je me permettrai de vous recommander de ne pas 3Bet light souvent à ces limites, cependant si vous faites face à un adversaire qui fold à plus de 65% face aux 3Bet (sur au moins 200 occurrences) n’hésitez pas à vous lâcher!

Afin de mixer mes combos de 3Bet light (dans le but de faire penser aux vilains (regs en particulier) que je 3Bet avec tout et n’importe quoi à chaque position quand ils voient un SD), j’utilise un petit logiciel générateur de numéros aléatoires (3) avec lequel je vais générer des listes de N° aléatoires que je vais utiliser pour modifier mon tableau de range de 3bet en y incluant des combos de 3Bet light aléatoires.

C’est une routine quasi quotidienne qui vous prendra à peine 5 minutes car tout se fait par de la mise en couleur (fonction couleur d’arrière-plan ou remplissage) de cellules dans un tableur mais ça sera EV+ face aux regs qui seront déroutés par vos ranges de 3Bet à la vue de certains SD et qui pourraient aussi prendre des notes trompeuses.

Voici comment je procède:

  • comme vous avez pu le constater dans le tableau chaque combo de 3Bet light contient un N° de 1 à 34 je vais donc demander au logiciel de me générer une liste de 100 numéros aléatoires de 1 à 34 comme indiqué sur cette image et cliquer ensuite sur Save list as text file:

Pour le choix de mes combos je me base sur 3 combos de 3Bet light vs UTG, 3 vs MP, 5vs CO, 7 vs BTN et 7 vs SB, donc les 3 premiers N° de la liste seront attribués à la range de 3Bet vs UTG, les 3 suivants vs MP, les 5 autres pour CO et ainsi de suite…

Parfois les combos prédéfinis de 3Bet light sont déjà dans une range de call ou de 3Bet selon la position dans ce cas en général, je modifie que les combos de call que je passe en 3Bet light et passe au N° suivant si le combos est déjà utilisé en 3Bet.

Un exemple, si je suis au btn je vais donc avoir besoin de 7 combos de 3Bet light (avec un ratio de ~40% de 3Bet light pour 60% de 3Bet en value que j’utilise et qui me semble adapté au micros) ( 4 ) et glisser dans ma range de 3Bet les combos contenant le N° correspondant dans la liste générée soit par exemple, 3-9-13-7-20-5-14 aujourd’hui me feront créer ma range de 3bet ainsi:

  • value: 99+, ATs+, KJs+, QJs, AJo+, KQo
  • light: A9s,A4s,A2s,Kjs,Qjs,J9s,Kqo

(En plus de la fold équité du 3Bet preflop et de sa jouabilité post flop cette range aurait ~55/60% d’équité face à une range de call 3Bet de 20%).

Je pense que le jeu TAG restera encore un moment un jeu relativement gagnant mais j’ai l’intime conviction que de nos jour, le jeu LAG d’un bon régulier de NL25+ est plus EV+ que celui d’un bon TAG gagnant à ces mêmes limites.

Voilà vous êtes arrivés au bout de ce post, j’espère que vous y aurez trouvé des choses intéressantes et aussi des pistes de réflexions pour peut-être avancer votre niveau de jeu en micros limites.

GL aux tables et dans votre vie en général :wink:

Ps: je remercie le coach @Freudinou pour ses articles mis en liens.

( 1 ) Le Gap concept a été formulé par le jouer de poker et théoricien David Sklansky.
Il affirme qu’on a toujours besoin d’une meilleure main pour suivre une mise adverse que pour relancer soi-même. Il existe un écart, en anglais un « gap », entre les mains avec lesquelles on peut suivre et celles avec lesquelles on peut relancer. Une conséquence fondamentale du Gap Concept est le fait qu’être l’agresseur plutôt que celui qui réagit à l’agression constitue toujours un avantage.

( 2 ) Le Board coverage indique dans quelle mesure la range de mains d’un joueur se connecte à une myriade de flops, de turns et de rivers possibles.

Par exemple, si vous avez une range contenant que des paires hautes et des mains hautes (typiquement AA, AK, KT, QJ, etc.), votre range a un mauvais board coverage car la plupart de vos mains ne frapperont pas les flops bas et moyens ( tels que 8-7-6 ou 6-4-2).

Par contre, si vous avez une range contenant aussi des connecteurs assortis et des petites paires (55, 7 :heart: 6 :heart: , A :spades: 2 :spades:, etc.), votre range disposera d’un bon board coverage car certaines de vos mains vont frapper tous les types de flop.

(3) Soft trouvé sur un site regroupant pas mal de logiciels gratuits et utiles (hors poker).

( 4 ) Je vous avoue que ce ratio n’est peut-être pas le standard ni le ratio optimal pour les micros limites mais je n’ai jamais trouvé d’infos pertinentes à ce sujet (cependant je sais que certaines ranges aux limites plus hautes ont un ratio de 60% bluff pour 40% value).

10 J'aimes

Merci pour le partage et pour le boulot accomplit👍

1 J'aime

:+1::+1::+1:.
Merci.
++

1 J'aime

Sans doute 4B light

1 J'aime

@Balla

J’ai relu ton article et en fait, il s’agit vraiment de 3B light vs les profils cités.

Je pensais que c’était une coquille.

1 J'aime

Merci!!
As-tu le même tableau pour les call 3bet VS positions stp?

Sinon ou est-ce que l’on peut le trouver? (s’il existe bien sûr)

a+ :slight_smile: