A partir de quelle équité on call?

Bonsoir,

Je me demandais à partir de quelle équité on va call en fonction de son avancée dans le tournoi et de son stack size?

Par exemple on a 50bb post bulle de bb, vilain push du bouton 20 bb sb fold. J’aurais tendance à comparer l’équité de ma main vis à vis de sa range puis si mon équité est supérieure à la côte du pot alors je call.

Oui mais du coup on parle pas ici de l’impact de perdre 40% de son stack à telle période du tournoi si on perd le coin flip.

Du coup comment fait-on pour savoir à quel moment du tournoi et à quel bloc on va prendre des spot plus ou moins high variance?

Autre exemple , j’ai 16bb de sb post bulle , bouton push 3bb, j’ai k3o et 34% d’équité contre le range que je le lui assigne. J’ai 2.5 à rajouter dans un pot qui en fera 7.5 donc besoin d’au moins 33% d’équité.
Donc ok équité en % superieur à équité de ma main . Cependant, est ce que je ferais pas mieux de ne pas prendre ce spot car tomber à 13bb serait un autre bloc ?

Ou par exemple j’ai un stack de 20 bb post bulle, on va plutot push ses middle paires ou les relancer et les jouer postflop pour jouer plus low variance ?

Le jour où on pourra m’expliquer le délire des blocs je serais content de répondre mais j’ai toujours pas compris
Genre on a 16bb et on passe à 14, on change de bloc alors ca craint par contre si on a 18bb et qu’on passe à 16bb on change pas de bloc alors là ca va

1 J'aime

Je sais pas si ça va ou si ça craint, c’est pourquoi j’ai employé le conditionnel.

Amaguiz je dirais.
Salut, dans l’exemple des 16bb caller pour passer de 16 a 13 ou 19bb, ça va pas changer mon tnoi.
je call plutôt a partir de K7o, et tout mes Ks .
Pour le reste la décision de call va dépendre du profil de vilain,si tu penses avoir un edge ou pas, la dynamique de ta table, ton objectif de jouer le top 3, preezpool,buy in, nb de tables restantes sur ta session, enfin ce que je te dis la c’est ma façon de voir la chose.

bibibiatchCoach

1j

Le jour où on pourra m’expliquer le délire des blocs //////Salut Coach, Notre bloc a tel ou tel moment du tournoi a tout de même son importance au moment de la prise de décision sur une décision close si cela va impacter la suite de notre tournoi.?

Enfait oui, l’impact d’un coup sur ton stack a bien evidemment enormément d’importance mais tout le monde utilise le terme « bloc » alors que ca ne veut rien dire
comme si passer de 21 à 19 bb était mille fois pire que de passer de 23 à 21

2 J'aimes

Oui c’est clair pour qq bb j’ai bien compris que le boc est le même, mais a partir de 20/25% de mon stack ma décision et ma range va dépendre du profil etc…?

:+1: je me suis interrogé sur le sujet il y a quelques années et outre le fait que " bloc " n’est pas le terme idoine pour ce qu’il est censé définir, on trouve autant de zones différentes que de joueurs pour ceux qui croient à ce concept plus qu’abstrait et non une théorie, c’est parti d’un post " Theory of Stack Sizes suite à un post d’un move EV- mais bon rien de très précis ni de très développé et c’est devenu " La théorie des blocs" ou chacun met ce qu’il veut dedans, le titre fait sérieux et dedans une coquille vide que chacun tourne à sa sauce depuis des années. D’ailleurs ça a toujours été un sujet de controverse dès le départ.

Plus tu es loin dans un tournois moins tu vas vouloir prendre de risques inutiles surtout si tu crush le field postflop dans pleins de petits coups mais tout vas dépendre de contre qui tu joues, le field, ta postition dans le tournois, la moyenne, la distribution du prizepool.
C’est assez difficile de donner des règles clairs car on va toujours faire du cas par cas.

1 J'aime

Salut,

Oui mais du coup on ne parle pas ici de l’impact de gagner 40% de son stack si on gagne… pour aller en TF.

Pas évident non plus de savoir si par « blocs » tu parles de la théorie des zones (harrigton) et des points d’inflexion ou de la théorie des blocs = dilemme de gigabet ?

De plus post-bulle, il peut y avoir nécessité d’utiliser l’ICM suivant les paliers. Il faut donc plus considérer l’EV$ du call que l’cEV.

Est-ce que tu voulais parler de call EV$- pour de l’EV future ou simplement de stratégie de call de push de SS en général en fonction de notre propre stack (une fois passée la bulle) ?

bonjour,

je comprends que pour quelqu’un qui travaille bien son jeu la theorie des blocks est inutile, cependant pour un joueur de basses limites, qui n’est pas matheux ou qui avance doucement, je trouve que ca peut permettre d’avoir un semblant de solidité, un semblant de strategie, de ne pas etre totalement perdu dans ces ranges… ce qui n’est pas evident a avoir vers la fin d’un mtt si on a pas encore acquis les competences necessaire pour s’en foutre.

Je penses qu’il vaut mieux apprendre des concept peut-être un peu « compliqués » plutôt que des concept erroné. Parce que le concept de blocks c’est se mettre des barrières psychologique pour rien, en mode non il ne faut surtout pas que je passes à 19,5BB sinon mon tournois est foutu et je vais devoir openshove toute ma range d’open… Alors que le chipleader de la table à 26BB.
Je penses qu’il est préférable d’apprendre a un joueur a s’adapter plutôt que de lui inculquer des theories que ce soit celle des blocks, du yeti ou même celle des illuminatis mangeur d’enfants (bien que la dernière soit plutôt fondée). Il faut se rappeler que l’on joue contre des êtres humain qui on tous leurs particularités et qui font tous des erreurs, il faut donc apprendre à en tirer partie.

1 J'aime

ouai je capte, c’est plus dans le sens de juste le savoir et pas de se mettre des contraintes qui peuvent certes arriver chez certains :slight_smile: