[Article PA] Le staking, conseils et tips

#articledumois

Comme vous le savez pour la plupart, la section staking de PA se remplit petit à petit de toute demande en tout genre, ce fut l’un de mes objectifs 2013 que de recréer cette section et de la rendre dynamique sur PA.
Objectif réussi de mon point de vue : il est tant d’en conclure avec des conseils/stratégie ainsi qu’une partie psychologique sur ce qu’est le staking, qui est le but de cet article.

Petite intro déjà de ce qu’est le staking :

Un staking est en effet une demande voir une offre d’un joueur qui aimerait proposer un deal avec d’autres personnes afin de pouvoir play “sereinement” à une limite donné.
Chaque demande ou offre doit comporter :

-la présentation de la personne ainsi du pourquoi de la demande
-ses perfs et/ou sa régularité à la limite donnée pour le staking
-le nombre de parts en vente ainsi que le nombre de parts prises par lui même
-la durée du staking
-le cut

Tout ceci fait partie du deal, aucun de ces éléments cités plus haut ne doit manquer.
On me demande souvent comment le cut peut être calculé, nous allons voir cela dans cette première partie.

Le cut, combien et pourquoi?

Le cut est un pourcentage pris par le staké sur les parts de ses stakeurs sur les GAINS NET seulement.
Plusieurs paramètres sont à prendre en compte, en voici les détails :

-les perfs du staké : plus elles seront grande et sur un sample relativement grand, plus le cut lui reviendra à son avantage.
-le nombre de parts prises par lui même : quasi impératif, un staking en freeroll reste très rare et très dangereux, l’aspect financier du staké est réduit à néant ce qui peut lui permettre de faire “n’importe quoi” et donc de ne pas jouer son Agame, il faut vraiment connaitre le staké en question afin d’être sur que cela peut être EV+ pour les 2 parties, dans le cas d’un staking freeroll le cut est généralement assez fort pour les stakeurs sachant que c’est eux qui prennent les risques financiers, cela peut changer la donne si le staké crush réellement la limite.
Il est avantageux pour les 2 parties que le staké prenne entre 20 et 50% des parts prises, qui lui assurera un bon cut et du coup un bon rapport sur les gains.
-le volume : plus le volume sera important, plus le cut sera à l’avantage du staké.
-le rakeback : assez rare, mais les demandes de type CG en apporte pas mal : généralement pas de cut (prorata des parts) ou léger avantage au staké. (cas à part, les staking SNG)
-scam equity : et oui ! Ceci aussi influe sur le cut, pour une première demande par exemple le cut ne sera pas tant que ça à l’avantage du staké, du au fait que personne ne le connait.

Comme vous pouvez vous en apercevoir, il n’y a pas de “calcul miracle” pour le cut, c’est avec toutes les conditions citées plus haut que l’on en fait une approximation.
Ayez le réflexe de regarder des demandes similaires à vos stats afin d’approcher d’un cut parfait, les stakeurs seront aussi là pour vous donner des conseils.

Voici les erreurs à ne pas commettre lors d’une demande ou d’une offre :

-demander un staking de 1K pour faire 5 event à 50 euros (vous voyez un peu le principe, cela ne sert strictement à rien d’avoir plus de ce que l’on va jouer, un rapide calcul du BUY IN MOYEN couplé avec le NOMBRE DE MTT pour se faire une idée de la demande)

-pas d’écriture “kikoolol”, une demande de staking est et doit rester une demande très sérieuse, un peu d’effort sur l’orthographe s’il vous plait !

-être disponible sur skype/forum pour répondre aux éventuels questions vis à vis de la demande, ceci est extrêmement PRIMORDIAL.

-il sera préférable d’être un minimum connu avant de faire une demande, que cela soit IRL ou par le biais d’un forum comme PA, je vous rappelle que l’on parle d’argent, et des arnaques existe.

-le staké SE DOIT de mettre à jour les différentes parts prises par les stakeurs, toute les parts devront être écrite sur la demande afin d’être le plus transparent et avoir le plus de clarté possible

Vous avez quasiment tout ce qu’il faut en mains pour pouvoir monter votre demande !

[center]Le côté stakeur :[/center]

Difficile pour beaucoup de faire le premier pas, et pourtant cette pratique rapporte pas mal d’argent à certains (dont moi, BRAG INSIIIDE :D) alors comment être EV+ en tant que stakeurs?
Nous devons impérativement s’assurer que la scam équity est réduite à néant, mais comment faire? Voici donc quelques conseils à suivre :

-S’assurer que le staké prends sa demande très au sérieux : questionner le sur ces objectifs personnel, que cela soit par message ou en vocal par téléphone ou skype (bien mieux) essayez de chercher la sincérité de ses propos.
-Prendre tout documents utiles sur son identité : screenshot de leur pseudos sur les rooms, carte d’identité, adresse, téléphone etc…
-S’assurer IMPÉRATIVEMENT qu’il soit disponible et à l’écoute.

Vous allez me dire “t’es bien gentil mais c’est standard tout ce que tu nous dit” il est vrai, mais certains stakeurs prennent un peu trop à la légère ce que j’ai écrit plus haut, ceci doit être un automatisme chez eux.
Il y aura aussi autre chose pour s’assurer à coup sur du non scamming, que je développerais dans la partie staké.

Je conseille à tous si vous voulez vous lancer dans le staking d’avoir une BRM comme au poker, et d’éviter ainsi les “one shoot” très high variance, le staking est comparable à tout type de bet (comme ceux sportifs ou hippiques) et il y a un risque de perte.

Stakeur oui, mais pas n’importe comment… commencer “low variance” permettra de petit gains certes, mais beaucoup plus souvent aussi :

-Préférez staké des joueurs ayant de très bons feedback de part ses précédents stakeurs.
-Préférez aussi les staking dit “long terme” afin d’adoucir la variance, même si le cut est du coup moins intéressant.
-Faites attention au % pris dans le staking : effectivement investir 100 euros dans une roll de 1K est beaucoup plus rentable que 100 euros dans 10K.
-PAS DE ONE SHOOT : investir 1K réparti sur 10 joueurs est bien plus low variance que sur un seul.

Ce que les staké aime par dessus tout, ce sont des stakeurs “actifs”, qui sont là pour lui dans les bons et mauvais moment : un bon stakeur, c’est un stakeur qui RAIL !
N’ayez pas peur de dire les choses à votre staké, il faut partager votre avis avec le sien, cela ne peut être qu’EV+ pour la suite du staking, et encouragez le !

[center]Le côté staké :[/center]

Ayant moi même fait partie des staké avec plus ou moins de réussite, il est quasiment nécessaire de passer par là en cas de gros down/cash out, afin de maximiser son winrate au lieu de redescendre de limites et minimiser la variance en cas de staking sur des series par exemple.
Le risque de scam existe aussi pour les staké, même si cela est beaucoup plus rare : effectivement en envoyant des données personnelles sur votre identité, vous risquez l’usurpation d’identité. Un moyen simple et efficace pour contrer ceci est de rajouter un bandeau sur la carte d’identité par exemple ou bien même effacer quelques chiffres de votre CNI.

Un problème subsiste cependant : vous allez être assez souvent “à fleur de peau” du bon comme du mauvais côté, vous allez crier dans votre chambre à chaque flip qui ne passe pas et courir tout nu dans la rue en remportant la victoire sur un MTT (bon peut être pas quand même…).
Ceci est un problème de taille, vous serez dans un état de tilt beaucoup plus rapidement qu’à l’accoutumée. Cet état détermine RÉELLEMENT votre sérieux dans le staking (cf tips pour le non scamming) et c’est là que les stakeurs interviennent pour calmer le jeu :smiley:
Cet état est TOUT A FAIT NORMAL, nous joueurs avons un certain égo et une image à respecter, et faire perdre de l’argent à des personnes qui ont eu confiance en nous nous fait tilter.

Mais un bon staké, c’est quoi?

-Faire gagner de l’argent à ses stakeurs. (lol, un peu facile celle là)
-A l’écoute, disponible et faisant des MAJ régulièrement sur l’état du staking.
-Tenir ses engagements vis à vis du deal proposé, j’entends par là que le staké NE DOIT PAS prendre les décisions tout seul pour up/down et baisser/augmenter le volume.

Pour conclure cet article, je tiens à préciser que sur PA, il vous faut l’autorisation des administrateurs du site avant de poster une demande pour ceux qui n’aurait pas le statut “premium” (60 posts) ou l’appui d’un reg du forum.
Bonne chance à tous, que ce soit en tant que staké et stakeur, en espérant vous avoir donner l’envie de vous y mettre :slight_smile:

Darkohan-X

Nice !
Article enregistré pour le concours du mois de février, GL !

Tres bon article
Ca sent la win tout ca

article nécessaire :wink:

Bien détaillé gg tout ça :wink:

Top ton explication merci bcp

[color=#0000ff]Article épinglé.

PS : Encore VGG pour cet article d’une grande qualité, Darko.[/color]

bah merci Tio, ce fut un plaisir :slight_smile:

Nice Article Darko !

Merci beaucoup pour cette article qui répond de mannières assez claires à certaines questions que je me posais encore sur le staking.