[Article PA] Le markup, variante du cut

#articledumois

[spoiler]Cet article est écrit “à la va vite” suite à une demande de staking d’un ami à moi utilisant ce procédé, j’essaierai d’être clair net et précis tout en étant très directe pour que ce soit écrit le plus rapidement possible, veuillez excuser pour la présentation à l’arrache, j’y remédierai plus tard quand j’aurais le temps[/spoiler]

petite intro :

Souvenez vous le mois dernier, j’ai écrit un article sur le staking en général en étant très bref sur ses généralités : je pense en faire d’autres pour mettre le doigt sur des concepts encore mal compris et/ou qui demandent plus de réflexions.

LE MARKUP :

Mais qu’est ce que c’est que ça encore Darko? C’est un cut effectué sur les buy in et non sur les gains (utilisé pour les lives uniquement) mais dit comme cela ça peut en choquer plus d’un, et pourtant c’est intéressant surtout du point de vue du staké : le cut effectué sur le buy in permet d’avoir à gérer les frais annexes (voyages/logement entre autre) pour le dit staké, qui est un gouffre pour la roll du staké s’il compte faire plus souvent des tournois live.

Voici quelques exemples, pour bien comprendre la différence entre le cut et le markup :

Un cut de 80/20 sur un event à 10 000€, le staké fait ITM pour 20 000€
-Si vous avez pris 1 000€ avec le cut vous repartez avec 1800€
-Si vous avez pris 1 500€ avec le cut vous repartez avec 2700€ etc…

Un markup de 1.1 sur un event de 10 000€, soit 11 000€ en ventes, le staké fait ITM pour 20 000€
-Si vous avez pris 1000€ (soit 9.09% des parts de 11K€), vous repartez avec 1818.18€ (9.09% de 20K)
-si vous avez prit 1500€ (soit 13.63% des parts de 11K€), vous repartez avec 2727.27€ etc etc…

Ceci sont justes des exemples pour bien comprendre le système, voici ce qu’il faut en retenir :

-le staké peut faire beaucoup plus d’events car il ne tape pas dans sa roll pour les frais annexes
-les stakeurs prennent beaucoup plus en cas d’ITM
-les stakeurs perdent un peu plus en cas de non ITM

Plus tard je rajouterai quelles sont les markup std et comment le calculer

A bientôt !

[quote=“DarkohanX, post:707420”]#articledumois

[spoiler]Cet article est écrit “à la va vite” suite à une demande de staking d’un ami à moi utilisant ce procédé, j’essaierai d’être clair net et précis tout en étant très directe pour que ce soit écrit le plus rapidement possible, veuillez excuser pour la présentation à l’arrache, j’y remédierai plus tard quand j’aurais le temps[/spoiler]

petite intro :

Souvenez vous le mois dernier, j’ai écrit un article sur le staking en général en étant très bref sur ses généralités : je pense en faire d’autres pour mettre le doigt sur des concepts encore mal compris et/ou qui demandent plus de réflexions.

LE MARKUP :

Mais qu’est ce que c’est que ça encore Darko? C’est un cut effectué sur les buy in et non sur les gains (utilisé pour les lives uniquement) mais dit comme cela ça peut en choquer plus d’un, et pourtant c’est intéressant surtout du point de vue du staké : le cut effectué sur le buy in permet d’avoir à gérer les frais annexes (voyages/logement entre autre) pour le dit staké, qui est un gouffre pour la roll du staké s’il compte faire plus souvent des tournois live.

Voici quelques exemples, pour bien comprendre la différence entre le cut et le markup :

Un cut de 80/20 sur un event à 10 000€, le staké fait ITM pour 20 000€
-Si vous avez pris 1 000€ avec le cut vous repartez avec 1800€
-Si vous avez pris 1 500€ avec le cut vous repartez avec 2700€ etc…

Un markup de 1.1 sur un event de 10 000€, soit 11 000€ en ventes, le staké fait ITM pour 20 000€
-Si vous avez pris 1000€ (soit 9.09% des parts de 11K€), vous repartez avec 1818.18€ (9.09% de 20K)
-si vous avez prit 1500€ (soit 13.63% des parts de 11K€), vous repartez avec 2727.27€ etc etc…

Ceci sont justes des exemples pour bien comprendre le système, voici ce qu’il faut en retenir :

-le staké peut faire beaucoup plus d’events car il ne tape pas dans sa roll pour les frais annexes
-les stakeurs prennent beaucoup plus en cas d’ITM
-les stakeurs perdent un peu plus en cas de non ITM

Plus tard je rajouterai quelles sont les markup std et comment le calculer

A bientôt ![/quote]

Bel article, comme d’hab ! :smiley:

Tes exemples sont pas top du coup je suis pas d’accord avec le “beaucoup plus en cas d’ITM”, dans ton cas y’a 1000€ de part en plus et à la fin on gagne 18.18€ soit 1% donc c’est pas rien mais c’est pas non plus folichon.

Mais sinon je connaissais pas du tout cette notion.

[quote=“DarkohanX, post:707420”]Mais qu’est ce que c’est que ça encore Darko?[/quote]C’est exactement ce que je me suis dit ! Décidément, le staking, ce n’est pas sifacile que ça. :stuck_out_tongue:

PS : Au passage, j’ai ajouté ton article à la liste du mois de mars. :wink:

article enregistré darko, gl !

Quelques questions.

  1. Y a-t-il des exemples de stacking type mafieux qui ont mal tourné parce que les stackeurs n’acceptaient pas d’avoir perdu leur argent et ont cherché à se faire rembourser par le stacké ?

  2. Peut-on se faire stacker alors qu’on n’a pas payé notre entrée de tournoi (par exemple parce qu’on a gagné un satellite) ?

  3. Sur un tournoi live, quelqu’un qui a zéro expérience en live ou zéro ligne Hendon Mob, peut-il prétendre à un cut ?

  4. Et enfin, last but not least, comment gérer le problème des impôts ? Sachant que sur un gain énorme d’event live majeur, si le player ITM est résident d’un pays où le jeu est imposable, ses gains vont très probablement être amputés de 40-50%, mais s’il a reversé plus de la moitié à ses stackeurs, comment il va s’y retrouver au moment de régler ses impôts ?

J’ai tellement zappé cet article a l’arrache c’est sickos… va falloir que je le termine un jour :stuck_out_tongue:

[quote=“Jan6, post:718790”]Quelques questions.

  1. Y a-t-il des exemples de stacking type mafieux qui ont mal tourné parce que les stackeurs n’acceptaient pas d’avoir perdu leur argent et ont cherché à se faire rembourser par le stacké ?

Oui et non, j’ai entendu certaines histoires il est vrai mais pas genre meurtre ou séquestration etc… cela existe surement de toute façon, et même si je serais au courant de certaines choses malsaines, je m’amuserai pas à le publier sur un forum aux yeux de tous

  1. Peut-on se faire stacker alors qu’on n’a pas payé notre entrée de tournoi (par exemple parce qu’on a gagné un satellite) ?

Bah oui, mais c’est juste extrêmement con en cas de one time :stuck_out_tongue:

  1. Sur un tournoi live, quelqu’un qui a zéro expérience en live ou zéro ligne Hendon Mob, peut-il prétendre à un cut ?

Sur un seul tournoi c’est juste impossible, surtout un random

  1. Et enfin, last but not least, comment gérer le problème des impôts ? Sachant que sur un gain énorme d’event live majeur, si le player ITM est résident d’un pays où le jeu est imposable, ses gains vont très probablement être amputés de 40-50%, mais s’il a reversé plus de la moitié à ses stackeurs, comment il va s’y retrouver au moment de régler ses impôts ?

Si les impots sont connus à l’avance y’a juste aucun soucis : les impots sont directement déduit du gains et c’est après que l’on procède au shipback des stakeurs suivant le % pris (shipback sur gains nets et non brut tu vois?) Les joueurs ne s’en sortiraient pas sinon ^^
[/quote]