Du MiniRoll au HighRoller


#282

Je joue avec des petits sizings en général, je bet très rarement au dessus de 55% flop. Dans le cas présent en effet on a envie de sacocher mais j’essaye de penser a ma stratégie globale donc je fais pas trop cher. Ca doit être assez nul mais j’ai pas encore trouvé d’alternative.


#283

Pourquoi cette stratégie de petit bet au flop?

Je comprends pas trop l’intérêt, je rejoins completement @Bobi en 4way sur ce board c’est juste impératif de bet plus de 50% parce qu’on a besoin de protection.

Apres sick river tu peux rien faire malheureusement


#284

Ça réduit la variance, en général le field s’adapte mal


#285

J’ai lu une partie du début et un peu de la fin je prends en cours début route… ou en est tu actuellement du coup? Dans tes limites et variantes de jeu?


#286

Je me suis rendu compte ces dernières semaines que travailler ses sizing c’était vraiment un axe important de progression.

Avantages:

  • augmentation de la value
  • augmentation possible de tes fréquences de bluff ( le mec qui bluff en sizant 35% pot any streets…)
  • t’es bien plus difficile a jouer
  • tu mènes la danses et si t’es bon les mecs vont spew contre toi.

#287

Yep les sizings c’est vraiment un domaine où y a énormément d’EV à aller chercher. Et en effet, l’avantage de sizer petit c’est qu’en effet tu vas être dur à jouer. (Combien de fois je me suis fait Check raise par des trisos et bet bet air parce que j’ai cbet 25% AA sur 522r) Sizer petit flop pour :

  • pouvoir bet le flop avec une range plus large
  • être capable d’avoir de la jouabilité relativement peu deep sur plusieurs streets sans nuire à son stack
  • les points que tu as déjà évoqués

Malheureusement j’ai plus aucun temps pour travailler mon jeu pour analyser ça d’un point de vue + théorique que pratique mais bon c’est suffisant quand tu vois que des joueurs typés 18/11/2 genre Susulamif ou Minou-Minou font 30-50k/an sur le réseau je me dis que j’ai pas trop de raisons de me faire chier.


#288

J’ai créé ce blog y a 1 an et je jouais les MTT entre 0.5€ et 2€. Aujourd’hui je joue tout entre 3 et 30€. Une dizaine de posts plus haut tu dois pouvoir trouver mes courbes all-time. :wink:


#289

Après une belle journée d’esclave ou réaliser de beaux powerpoints colorés et faire mumuse avec des bases de données Excel interminables ont été mes principales occupations ; tout ça entre deux pauses clopes ou mon esprit rêveur divaguait m’imaginant une vie de grinder autiste au fin fond de l’Asie du sud-est en ayant pour seules préoccupations dans la vie de jouer aux cartes et de chopper un max de MST, me voici enfin adossé au dossier de ma chaise prêt a m’adonner a ma passion stupide.

19h57 : “Putain mais quel jeu de merde”, à peine la première pause arrivée, je décapsule une bière mais je sens vite que ça ne sera pas assez : je fulmine déjà. Les setups s’enchaînent et malgré la propension toute particulière des fishs a 4b shove des poubelles, je ne gagne pas une main. Je jette donc un coup d’oeil a mon sacro-saint fichier Excel comme si j’en bouffais pas assez au taf et que vois-je ??? Ca faisait 5 semaines que je n’avais pas subi une session négative. Bon, chez les faignants comme moi ça fait 8 sessions mais tout de même.

Bref, la variance c’est dur les amis. Je viens chercher un peu de réconfort en écrivant ces lignes alors que je 2-tables mes deux derniers Mtts en espérant éviter la cagoule.
Je rends l’antenne


#290

01h58 : le bad run aura duré 4h, la fin de session est monstrueuse et on enraye pas la série de session positive. Quel jeu formidable, je penserais a venir whine plus souvent en cours de session, ça porte ses fruits.


#291

Septembre 2017

8 sessions, 332MTT, ABI 9,50€. 2.2k€ de profit.
Mon meilleur mois jusqu’à présent, j’ai modifié mes plages horaires de grind et je regrette pas. Le volume est un peu pourri mais l’ABI n’a jamais été aussi haut et je me sens pas du tout complexé, je monte les échelons tranquillement.
Au niveau du jeu, je pense avoir été globalement solide, j’ai aussi bénéficié d’un bon run évidemment même si j’ai souvent joué fatigué et donc parfois punt quelques tables en fin de session, mon péché mignon.
J’espère continuer sur cette lancée en Octobre et continuer de gonfler ma BR pour pouvoir jouer toujours plus haut.
BR : 9.6k
PA


#292

GG l’ami, j’imagine qu’on se play déjà un peu sur les rooms je connais pas ton pseudo mais tu crush, go détruire les 50+ now :wink:


#293

Certainement, enfin tu joues pas trop sur PMU si je me souviens bien et sur PS j’ai le même pseudo que sur PA :frog:
Je vais essayer, j’attends juste qu’on me greffe une paire de couilles pour le moment #maviedenit


#294

Haha crois moi t’es pas le seul j’ai encore peur de play les 100 ^^


#295


Je vends toujours des parts pour les WSOPC Paris :
https://www.poker-academie.com/forum/t/wsop-c-paris/


#296

GG @tabirba !! :slight_smile:


#297


Quand on ship un 50 faut s’attendre au retour de variance, session apocalyptique sauvée par une belle 4ème place sur la TF du 30 Turbo KO PS ou j’ai mis un beau 30/70 a @rem14


#298

Hé hé on peut pas win à tt les coups :stuck_out_tongue:
impressionnant ta progression en 1 an VGG :clap::clap::clap:


#299

Tu l’as dit. Quand je vois ma progression en 1 an, j’ose pas m’espérer la même progression pour l’année à venir, tout ça est deja innatendu.


#300

Ben la c’est écrit tu joueras bientôt les high
si tu commences à ship beaucoup, passage en mode pro? deménagement ?
Ta réfléchis un peu à tt ça?


#301

Je vais éviter le pavé racontage de vie/états d’âmes donc je vais synthétiser :

  • Je suis une voie professionnelle probablement bien plus EV+ sur le long terme en € mais je déteste intensément ce que je fais et le milieu dans lequel j’évolue.
  • Actuellement j’ai deja mon appart et mes revenus hors poker me suffisent à vivre décemment, ma BR grossi pour le moment sans que j’ai besoin de cashout
  • J’ai déjà eu une expérience pro en Asie du Sud est, j’adore la vie là bas. J’ai besoin de 10k/an pour vivre très bien dans ce coin là, le Poker pourrait m’apporter de quoi vivre là bas tout en mettant de côté pour investir (et m’investir) dans quelque chose ensuite
  • Quand je vois la masse de mauvais regs ABC à l’extrême/nit/qui foldent pas aux 3b/qui 3b 2% et qui font 30-50k/an rien qu’aux tables sans parler des courses au volume ect alors que j’ai la sensation de leur baisser leur froc quotidiennement aux tables, ça me tilt
  • Enfin, quand je vois sans prétention mon évolution au cours de l’année passée je me dis que si je pouvais avoir plus de temps à consacrer a travailler mon jeu et à jouer, je pourrais vite jouer toute la grille
  • quasi 3 ans de couple, c’est dur de se barrer du jour au lendemain “chérie je me casse au Cambodge pour jouer aux cartes, bisous”

Résumé : C’est dur de sortir des sentiers battus et d’aller suivre une voie par passion/goût de l’aventure ; peur de “rater sa vie” même si pour moi cette expression ne veut rien dire. Je n’exclu rien mais me faudrait encore cet élément déclencheur pour prendre cet aller simple en mode “YOLO je rentre quand j’ai mis 100k de côté ou si je suis broke.”