[bidule book]objectif: gambler fou à vrai grinder (mtts inside)


#604

J’ai réadapté l’expression “c’est là que le bât blesse” à ma sauce, ça sonnait bien. Après si ça existe je pense pas


#605

ahah ok.

Alors je suis en désaccord encore une fois avec toi (j’aime bien en ce moment faut croire lol).
Je ne t’ai jamais dit que tu n’étais pas capable, ni que tu n’y arriverai pas, ni quoi que ce soit.
Je t’ai dit “là t’es pas sur le bon chemin, change de route”.
Le fait que tu sois capable de vivre du poker, sache le, je n’en doute pas une seconde. J’essaie de te conseiller de manière avisée pour que tu prennes la route la plus optimale.


#606

Ahah ok bis. Nan oublie cette phrase du “tu blesses le bas”. Je vais être un peu plus clair lol c’est normal que t’as rien compris et c’est pour ça que j’ai plus voulu être enseignant (pour remuer le couteau dans la plaie dans la confrontation entre Greg et toi).

Tu pointes le doigt sur un problème (encore, Calimero allons lol) concernant le jugement des autres


#607

Je veux pas être “rabat-joie” ni pessimiste mais
Il y a très peu de gens capables de vivre du poker.

Je vois pas comment tu peux être si sûr de toi pour le coup…

Tu connais bien @babidule ?

Ce genre d’affirmation est à prendre avec recul imo.


#608

Tu te bases sur quoi pour cette affirmation?

imo pour pouvoir vivre du poker on a besoin de :

  • un cerveau pas trop mal formé
  • de travail
  • de sueur
  • d’envie
  • de ténacité
  • de remise en question
  • d’ordonner son esprit/son travail

Avoir une licence de maths démontre la capacité à avoir les points 1 et 2
Son PAbook démontre sa capacité à avoir les points 4, 5 et 6
Son histoire me fait penser qu’il est capable d’avoir le point 3
Reste le point 7.

Après, oui très peu de gens font autant d’efforts en même temps, et pour cela très peu de gens font leur vie du poker. Pour autant, dire qu’ils n’en étaient pas capables est un non sens. On a tous plusieurs possibilités, on en choisit une on est capable de beaucoup.


#609

sur ce, je m’auto ban mentalement de PA jusqu’à ce soir, car je devais me remettre à bosser à 17h lol >.>


#610

Pleins de gens sont “capables” de vivre du poker et en rêve. OK.

Très peu y arrivent.

Je ne rentrerai pas dans le débat de ce que signifie “être capable”.

Pour une fois j’évite un débat.

Oooohhh yyeeesss ! Ya un début à tout.


#611

:joy::joy::joy:

et sinon là on est sur la même longueur d’ondes. Du coup pour en revenir à mes propos, @babidule est-il capable de vivre du poker? Je suis à peu près persuadé que oui. Y arrivera-t-il? ça l’avenir nous le dira, mais on ne peut pas le savoir pour l’instant.


#612

Merci ! :joy:

@babidule non, je ne joue pas en CG (un peu de PLO20 pour dessaouler :rofl: Si ça te rappelle quelqu’un) genre 5kh max/an. Mais j’aime pas très !

Par contre, en MTT PLO j’ai pas trop de limite (à part le 1k des WinaSeries :D) je vais avoir tendance à jouer celui que je peux (l’offre est pas folle vu les sites que je grinde).

“Mais sors-toi les doigts du Q, ça va pas cicatriser” comme dirait mon ancien. Il ne te manque pas grand chose pour y arriver mais tu ne veux pas croire en toi (enfin, je pense que je crois plus en toi, que toi-même ne t’estime).

Et @greg31150 Combien essayent VRAIMENT ???

Pour en coacher, ben c’est pas très compliqué. ceux qui y arrivent le mieux c’est ceux qui ont professionnalisé leur approche du poker. C’est à dire coach mental, préparateur physique et heures de coaching avec 2-3 élèves (plus obv de la théorie sur le jeu). Le jour où les joueurs de poker comprendront qu’ils sont des sportifs de haut niveau, déjà j’aurai moins de taffe et surtout ils appréhenderont le jeu de manière professionnelle avec ses contraintes et ses plaisirs

C’est aussi pour ça que je suis en train de monter une “grind house” :wink:


#613

Je sais pas et sans faire de généralités, dans ma matières les profs qui insistent le plus sur des conneries dont on se bat totalement les couilles où qui sont pointilleux sur des points de rédaction totalement inutiles sont ceux qui ont le “moins” de bagage mathématique.

Quand à la pédagogie, cela s’acquiert sur le tas si on a un minimum d’écoute et de critique vis à vis de soi-même.


#614

Nan, pas d’accord, cf au dessus


#615

C’est un peu une évidence :joy:


#616

si on s’en tiens vraiment a ce que l’on sait de notre cerveau et de l’apprentissage, un expert en pédagogie ne sachant pas faire une addition serait théoriquement bien plus apte a permettre a quelqu’un (en particulier un enfant ) a devenir médaille de Fields que n’importe quel génie des math je pense (meme si mon exemple est volontairement extreme)


#617

Sachant qu’il rêve de devenir pro. J’ai du mal à voir fondamentalement la nuance.

En suivant ton raisonnement :

Si finalement il n’y arrive pas on pourra considérer :

a) qu’il en était capable mais ne s’en ait pas VRAIMENT donné les moyens

b) que finalement il n’en était pas capable

En fait sachant qu’apparemment il en rêve, si finalement il n’y parvient pas je verrais plutôt la réponse b) - qui au final le culpabilisera moins


Mais bon, tout le monde est capable de tout il suffit de s’en donner les moyens… C’est ton pseudo je vais pas te convaincre du contraire…


#618

appelle ça de l’empathie, de la maîtrise technique, de la connaissance du field, ce que tu veux mais t’as pas compris ce que c’est la matière “pédagogie”.

@greg31150 t’sais beaucoup de gens rêvent de choses qu’ils ne feront aucun effort pour atteindre.


#619

J’ai beaucoup de mal avec l´approche « j’aime le poker je veux en faire mon métier », ça m’a l’air tellement souvent voué a l’echec. Y a une telle nuance entre cette approche et l’approche « ok je gagne de belles sommes au poker en parrallelle de mon taf, pesons le pour et le contre du passage au poker pro (salaire, perspectives, bien être…) »
Faut faire attention à pas s’enfermer dans des illusions.

Btw je suis pas souvent d’accord avec les posts de @greg31150 mais en effet y a des tonnes de perspective et de formations (parfois même payées par la les employeurs) dans le domaine de l’informatique. Vu les mecs qu’ils finissent par recruter autant te dire qu’il y a apparemment pas grand chose de disqualifiant. Ça recrute a mort, y a facilement des perspectives pour bosser en indep par la suite. Si tu cherches une orientation/réorientation, c’est vraiment le secteur à creuser.

Enfin, qui suis-je pour juger…
Peu importe ton projet, je te souhaite de la réussite en tout cas :wink:


#620

C’est pas une maladie d’être d’accord avec moi hein :wink:


#621

Tous les gamins qui jouent au foot rêvent de devenir pro et pourtant tous n’y arriveront pas. On est bien d’accord !
Par contre tous les joueurs pro ont rêvé de l’être quand ils étaient petits ^^ La différence elle s’est faite sur :

  • des bringues non faites le Samedi avec les potes pour être en forme pour le match
  • des séances d’entrainement à rallonge
  • etc
    En gros ils ont accepté de faire plus de sacrifices que les autres pour arriver à leur but ! (il y a aussi le fait de l’auto émulation des centres de formation mais c’est un autre point :wink: )

Mais bordel soyez ambitieux ! Donnez vous les moyens de vos rêves ! C’est VOTRE vie. C’est à VOUS de décider ce que vous voulez en faire !

“Tout homme a deux vie. La deuxième ne commence que lorsqu’il réalise qu’il n’en a qu’une”

Keep going !
GL&HF

Edit du coup je vous propose 3h de conf’ :joy:


#622

Aucun gamin n’a pour projet d’avenir de devenir joueur de foot professionnel.

Enfin si, beaucoup d’enfants en fait, mais aucun adulte censé ne va en encourager un qu’il connait à peine, dans cette voie professionnelle, en lui disant “un peu d’ambition, je suis sûr que tu en es capable si tu le veux VRAIMENT”.


#623

Faut vraiment que t’ouvres un Bescherelle…