[bidule book]objectif: gambler fou à vrai grinder (HUSNG)


#564

Avec cette mentalité mdr, oui c’est sûr que ça va me frustrer les micros, et justement c’est ça que je dois changer… Je dois être dans une optique de grind like a pro.

J ose imaginer que quand on sort d’un capes on doit être capable de gérer au moins jusqu’à la L3, j’ai fait un stage en collège et j’étais très déçu par moi-même en tant quenseignant c’est pas mon truc. Mais avec cette expérience je comprends ce que tu veux dire. Être expert en sa matière est très loin de suffir


#565

Bah oui mais l’agrégation c’est pas vraiment des maths de base :smirk:


#566

Je me renseigne sur lagreg avant de te répondre Elrix, jai assez dit de conneries xd.


#567

+1000

Tellement vrai.

La compétence dans un domaine particulier ne vaut rien sans la pédagogie. Et c’est tristement constatable au quotidien à peu près partout (au boulot, dans le sport, à l’école, etc…)


#568

Mais POURQUOI ? WHY ? PORQUE ? PERCHE ? WARUM ? etc etc dans toutes les langues de la planète.

Pourquoi tu “DOIS” être dans cette “optique”
Soit tu “VEUX” être dans cette “optique”, soit cette “optique” n’est pas faite pour toi. Si c’est une obligation, une auto-punition, c’est plié d’avance.

Mais bon, je ne veux pas t’emmerder sans cesse non plus, je te souhaite d’y arriver et surtout d’être content de ce que tu fais et du résultat.


#569

Quand on sort d’un Capes non, on n’a pas le niveau pour enseigner à les L3…
On peut avoir le capes en ayant un niveau théorique “moyen” de L3.
Hors il faut bien maîtriser son domaine pour l’enseigner.

Autant c ridicule de demander un tel niveau théorique pour enseigner en collège, autant penser que c’est suffisant pour enseigner à les L3 c’est très très ambitieux.


#570

Oui c’est ça que je dis, faut gérer sa L3.


#571

+1
Je sais +1000 ou +1001 ça change pas grand chose mais bon…


#572

Il ya une énorme différence entre “gérer” pour enseigner à des L3, et avoir le Capes.

Quand j’ai voulu passer le Capes la barre d’admissibilité était à 6/20 (avec des épreuves niveau “bac +2”).
L’oral etant niveau Lycée.

Donc tu peux avoir ton capes est être bien à la rue pour enseigner à des L3…


#573

Je suis perdu dans ma vie pierrelo, j’ai fait passer en priorité le poker hors que ce devait juste être le plan B ou mieux le dream plan de secours


#574

Je pense qu’il faut d’abord être bien gagnant par passion/plaisir avant d’envisager d’en faire un métier.


#575

Ouais enfin pour enseigner… un chercheur s’en fou d’être pédagogue, un athlète aussi etc lol


#576

Et l’inverse est vrai :smirk:


#577

Je te connais pas, je connais pas ton parcours, tes ambitions, tes erreurs passées, mais je peux te dire une chose de manière absolument certaine liée à mon expérience : il est toujours temps de prendre les bonnes décision.
Moi j’ai pris ma première bonne décision à 30 ans (j’en ai 31).

[edit : et c’est à toi que revient le fait de savoir quelle est la BONNE décision. T’as fait passer le poker avant le reste et c’était une mauvaise décision? change. T’as fait passer le poker avant le reste et en y réfléchissant vraiment c’était la bonne décision mais ça a pas marché? Alors essaie plus fort.]


#578

Dans une moindre mesure je pense.
Un enseignant très compétent mais dépourvu de toute pédagogie ne fera pas comprendre grand chose à ses élèves.
Par contre, un enseignant très pédagogue fera comprendre pal mal de choses à ses élèves, même s’il esyt moins “pointu” sur le domaine.
To qui es bien placé pour en parler, tu ne penses pas ?


#579

non, l’inverse est justement faux. On peut être médiocre dans une matière mais savoir où pointer du doigt les trucs que chacun a à travailler et faire des élèves meilleurs que nous-même.


#580

Je plussoie www, j’ai eu un prof qui est une grosse tête en algèbre, mais dans ses cours magistraux misère c’est la catastrophe, on a même l’impression qu’il ne comprend pas ce qu’il explique!!


#581

Pas quand même.

Pour mon expérience, j’ai enseigné à des élèves de la 6eme à la 1ere S (en tant que contractuel sur plusieurs expériences) et quand tu survoles ton sujet (collège) c’est quand même beaucoup plus confortable que quand tu dois enseigner des chapitres (stats y font pleins de maths appliquées c’est nul :scream: - enfin c’est pas des maths) que tu maîtrises depuis moins longtemps…


#582

DIsons qu’il faut évidemment un minimum de maitrise du sujet.
Mais à maitrise égale, la pédagogie fera toute la différence.


#583

un pédagogue n’a pas la réponse, il s’en fout d’ailleurs. Un pédagogue est là pour voir quand un élève fait du surplace et le lui faire comprendre pour que celui-ci trouve une autre route. En fait imo un pédagogue pourrait ne pas connaître du tout la matière dans l’idéal (même si ça parait obv compliqué, faudrait vraiment le zidane des pédagogues lol).